Commercer avec le monde

À LA UNE

 

Congrès 2015 de l'AAPC : un vif succès

Les ports canadiens se sont réunis à Montréal cet automne, pour, tous ensemble, repousser les frontières de l’industrie du transport maritime.


 

Plus de 200 personnes ont répondu à l’appel du Port de Montréal dans le cadre du congrès annuel de l’Association des administrations portuaires canadiennes (AAPC) qui se tenait le 29 septembre dernier dans la Métropole québécoise. Le thème retenu pour orienter les conférences et les discussions, « Repousser les frontières », a été grandement apprécié, si on en juge par l’assiduité des congressistes à tous les panels, du premier au dernier.

Pendant deux jours et demi animés, les participants ont été captivés par une tempête d’idées sur des préoccupations communes à tous les ports : la logistique des transports, la chaîne de valeurs, les tendances clés dans le monde, le défi énergétique et l’exploitation durable des ports, les stratégies de croissance et l’intégration des médias sociaux dans les communications des ports. Des conférenciers de haut calibre sont venus partager les fruits de leurs recherches et de leurs réflexions avec les membres de l’AAPC et ils ont généreusement répondu à leurs questions.

Soirée Saint-Laurent mémorable

Le congrès a également fait place à des événements de réseautage, où les responsables des administrations portuaires ont pu rencontrer leurs partenaires, représentants des gouvernements et joueurs de l’industrie du transport maritime, dans une ambiance dynamique et chaleureuse.

Parmi les moments forts en marge des panels, soulignons la soirée Saint-Laurent, où chacun des cinq ports du fleuve Saint-Laurent avait préparé une table de plats inspirés des saveurs locales de sa région. Les pdg des cinq ports se sont surpassés en présentant leur menu, dans un esprit de compétition amicale et humoristique que les convives ont particulièrement appréciée.


Un gâteau en forme de conteneurs a été servi aux convives lors
du cocktail réseautage.

Le cocktail dînatoire de réseautage, qui avait lieu au Centre des sciences de Montréal le soir du 30 septembre, a permis aux congressistes de rencontrer et d’entendre sa directrice, l’astronaute Julie Payette, qui a livré un vibrant plaidoyer pour la tolérance : « À bord d’un vaisseau spatial, il faut neuf minutes pour traverser le Canada, de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve. On réalise à quel point notre pays est magnifique. Nous sommes réputés pour notre ouverture et notre tolérance. Je vous encourage à continuer à travailler ensemble, en passant par-dessus nos différences. Et, croyez-moi, le ciel n’est pas la limite! »

Le congrès s’est conclu par une visite en autobus du port de Montréal, avec pour guides des dirigeants du Port.

Toute l’équipe du Port de Montréal tient à remercier sincèrement les participants, membres de l’AAPC, ses partenaires de l’industrie du transport maritime, conférenciers, commanditaires, organisateurs et invités spéciaux, ainsi que la petite équipe de l’AAPC, Wendy Zatylny, Francine Paulin et Mike Ircha, pour leur extraordinaire implication.

Le prochain rendez-vous des membres de l’AAPC se déroulera à Thunder Bay, en 2016.

Le congrès en images

 


Le matin du 29 septembre, Wendy Zatylny, la pdg de l'AAPC, a ouvert l'assemblée générale annuelle de l'AAPC.
 

Les membres de l'AAPC ont élu le nouveau président de leur conseil d'administration, Mario Girard, pdg du port de Québec.
 

Le dîner d'ouverture du congrès s'est amorcé en musique, avec le quatuor Quartom.
 

Sylvie Vachon, pdg du Port de Montréal, a pris la parole à titre d'hôte du congrès.
 

Parmi les invités de marque au dîner d'ouverture, le maire de la Ville de Montréal, Denis Coderre, s'est également adressé aux convives.
 

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, était également présent.
 

Mike Ircha, conseiller spécial de l'AAPC, pose aux côtés de Denis Coderre, maire de la Ville de Montréal, de Philippe Couillard, premier ministre du Québec, de Sylvie Vachon, pdg du Port de Montréal et de Wendy Zatylny, pdg de l'AAPC.
 

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a tenu à visiter les kiosques des exposants, dont faisait partie une équipe de Logistec.
 

Après le lunch, la séance d'affaires a démarré avec une conférence d'Éric Fournier, partenaire et producteur exécutif de Moment Factory, qui a développé une stratégie créative solide pour la compagnie. Moment Factory a notamment réalisé le spectacle du Super Bowl avec Madonna, en 2012.
 

La soirée Saint-Laurent a certainement été l'un des moments forts du congrès. Les cinq pdg des ports du fleuve Saint-Laurent ont revêtu leur tablier de chef pour présenter aux convives les mets qu'ils avaient préparés. De gauche à droite : Pierre Gagnon, pdg du Port de Sept-Îles, Carl Laberge, pdg du Port de Saguenay, Mario Girard, pdg du Port de Québec, Sylvie Vachon, pdg du Port de Montréal, et Gaétan Boivin, pdg du Port de Trois-Rivières.
 

La poutine au smoked meat de chez Schwartz offerte par le Port de Montréal en a fait saliver plus d'un.
 

Le Port de Trois-Rivières n'était pas en reste, avec son étagé de truite. David Bolduc, directeur de l'Alliance verte, s'est laissé tenter, sous le regard amusé du pdg du Port, Gaétan Boivin.
 

Le lendemain, un décor impressionnant, signé CN, a accueilli les participants au cocktail de réseautage.
 

Julie Payette, astronaute et actuelle directrice du Centre des sciences, a accueilli les participants en leur adressant quelques mots autour du thème de la tolérance et de la coopération.
 

Le ministre délégué aux Transports et à l'Implantation de la stratégie maritime du Québec, Jean D'Amour, présent en tant que panéliste en après-midi, a également pris la parole au cocktail. De gauche à droite : Julie Payette, Jean D'Amour, Sylvie Vachon, pdg du Port de Montréal, et Wendy Zatylny, pdg de l'AAPC.