Commercer avec le monde

Le projet d'Hydro-Québec de rehausser les lignes à haute tension qui enjambent le fleuve Saint-Laurent permettra aux gros navires de croisière d'atteindre Montréal

Montréal, 15 novembre 2013 - Le Port de Montréal se réjouit de l'annonce faite par Hydro-Québec relativement au rehaussement de deux lignes à haute tension qui enjambent le Saint-Laurent, une initiative qui permettra aux gros navires de croisière d'atteindre Montréal.
 
À la suite d'une demande de l'Administration portuaire de Montréal, Hydro-Québec retendra l'année prochaine les câbles électriques à Trois-Rivières et Boucherville, ce qui procurera un dégagement de 52 mètres sous les lignes électriques pour les navires se dirigeant vers Montréal.
 
Les lignes électriques étaient plus basses que le pont Laviolette de Trois-Rivières, l'obstacle insurmontable le plus bas sur le fleuve Saint-Laurent pour les navires se dirigeant vers Montréal. Le pont présente un dégagement de 52 mètres sous sa structure.
 
Le tirant d'air - la hauteur de la partie d'un navire qui est hors de l'eau - est d'une importance vitale pour les navires, en particulier pour les navires de croisière qui sont de construction plus haute que les navires de charge en raison de leurs nombreux ponts de passagers.
 
« Je salue Hydro-Québec pour son engagement à rehausser ces lignes. C'est une excellente nouvelle pour le secteur des croisières à Montréal, qui a continué à évoluer au cours des trois dernières années grâce au travail de nos équipes de commercialisation et des opérations, et au soutien des partenaires du Comité croisières Montréal », a déclaré Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l'Administration portuaire de Montréal. « Le rehaussement des lignes à haute tension qui enjambent le fleuve permettra au port d'accueillir de gros navires de croisière dès 2014, y compris ceux pouvant transporter de 3 000 à 4 000 passagers ».